Bernadette Mukesi, d’agent marketing la semaine, à cultivatrice le weekend !!!

C’est à plus de 30 Km du centre ville de Kolwezi dans la Province du Lualaba en République Démocratique du Congo que Bernadette Mukesi s’est trouvé un lopin de terre pour y exercer ses activités d’agriculture.

A moto, vêtue de jeans, lunettes de soleil, bottes de jardinage, et oubliant ses tenues très élégantes d’agent marketing, c’est une autre version de Bernadette MUKESI dite BM que nous avons accompagnée au champ afin de découvrir son passe-temps favori d’un weekend sur deux : la visite et l’entretient de ses plantations. Un paradoxe. D’agent marketing la semaine, à cultivatrice le weekend !!!

La RD Congo a de quoi être fière d’avoir des jeunes déterminés à se prendre en charge et à réaliser leurs rêves car il est très rare de voir des jeunes s’investir dans l’agriculture.

Et par jeune, on voit là une femme encore jeune et de surcroît âgée de moins de 30 ans qui accepte de se défaire des ses maquillages, vernis à ongles pour se salir les mains au profit de la terre.

Usant d’un langage de cultivateur, BM se fond dans le décor champêtre, houe et arrosoir à la main, oubliant qu’il faudra effectuer à moto la distance de 30km pour le retour jusqu’au centre ville de Kolwezi. Parmi les produits que nous avons pu constater dans les pépinières de Bernadette MUKESI, nous pouvons énoncer l’oignon, le haricot, le gombo, la tomate, etc. En outre, il a été noté la préparation d’un terrain pour la culture du manioc. Avec cette découverte, nous pouvons affirmer que la RD Congo connait depuis un temps une prise de conscience des jeunes qui développent leur savoir-faire dans beaucoup de secteurs d’activités et participent au développement du pays et à la création d’emplois.
Ce développement se faisant beaucoup plus remarquer dans le secteur des nouvelles technologies de l’information et de la communication (NTIC) au détriment d’autres domaines où les jeunes tardent encore à se lancer, Bernadette MUKESI s’est donc démarquée parmi les jeunes. Elle à osé se frayer un chemin dans le domaine rude de l’agriculture. Elle est à encourager, à soutenir, afin que son activité s’agrandisse et participe au grand plan de développement, de création d’entreprise et de réduction du taux de chômage en RDC.
Etant jeune, et pour mettre au profit de tous ses qualités d’entrepreneur, Bernadette MUKESI est membre active du Réseau Solidaire des Jeunes Entrepreneurs Congolais / Lualaba (RESOJEC) et occupe la fonction de Vice Présidente chargée des questions féminines.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *