Les imprévisibles Léopards à la CAN 2019

Les Léopards de la RDC, logés dans le groupe A au côté du pays organisateur, du Zimbabwe et de l’Ouganda courent depuis 1974 derrière une troisième étoile et comptera sur une ossature composée pour la plupart des joueurs évoluant à l’extérieur du pays.

Après trois mois de préparation à Marbella en Espagne les fauves ont livré 2 Matches de fixation, le premier face au Burkina Faso se terminant sur un score nul et vierge, ensuite face au Kenya 1 but partout. Cette préparation avait pour but de palier à l’insuffisance du temps de jeu qu’a acquise bon nombre de joueurs, citons ici, Chancel MBEMBA de Porto, Merveille BOPE de Standard, Yannick BOLASIE ainsi qu’à la jonction entre les acteurs.

Nous compterons sur l’expérience de Trésor MPUTU comme meneur de jeu avec ses passes millimétrées et un avant-centre de haute marque en la personne de Cedrick BAKAMBU, le leadership sur le terrain et dans le vestiaire de Youssouf MULUMBU, la dextérité en défense de TISSERAND, le gabari imposant de LUYINDAMA et le sang froid de ISSAMA et MASUAKU.

Cette équipe reste imprévisible surtout connaissant la philosophie du coach Florent IBENGE disant qu’à chaque adversaire correspond une équipe, pour dire que tous les 23 peuvent être utilisés, ajoutant à cela l’hyper motivation dont ces derniers sont bénéficiaires.

Le sol égyptien a vu les Léopards gagner la CAN en 1974 face à la Zambie après avoir éliminé le pays organisateur, pourquoi pas en 2019 ?

Michel MUKALAY

One thought on “Les imprévisibles Léopards à la CAN 2019

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *