Entreprenariat: Lens Yambenu et ses multiples casquettes.

 

Mon nom est Lens Yambenu, je suis un entrepreneur.

Je suis un artiste et aussi un ingénieur né à Lubumbashi le 4 Octobre 1992. J’ai grandi dans la ville minière de Kolwezi où j’ai fait mes études maternelles, primaires et secondaires avant d’aller poursuivre avec les études supérieures en Afrique du Sud où j’ai eu des diplômes en Génie Minier, Business, PC training et en Information Technonogy.

« Retour à mes amours »

L’art c’est quelque chose que j’ai en moi depuis que je suis né; en moi je vois un créateur et c’est après avoir fini mes études universitaires que je me suis remis à mes amours, à l’art pour sortir en moi ce côté social, ce côté ouvert pour de nouvelles idées en ne perdant pas le temps à me développer personnellement et le monde qui m’entoure y compris.

Vous dites que vous êtes artiste, alors l’art qu’étant un domaine vaste, dans quoi évoluez-vous exactement ?

Alors, mon côté artistique il est un peu vaste parce que je ne voulais pas dire que je suis aussi chanteur (rire), je fais en fait beaucoup de choses qui cadrent avec l’art et c’est pour cela que j’ai englobé cela en une seule chose.

Je suis un acteur, je suis un peintre avec l’art abstrait comme pratique, je suis écrivain et je fais des poèmes et écris mes chants.

En dehors de ceci, je suis aussi photographe professionnel ou je dirige des créations audio-visuelles dont mes clips que j’ai moi-même produit.

Professionnellement ça fait 1 ans que je me suis engagé dans la musique mais cette carrière je l’ai embrassée dans une chorale à l’âge de 13 ans.

Pourquoi le gospel et non  la musique dite profane ?

Le gospel parce que personnellement et en tant que chrétien je trouve que chaque chrétien a la mission de travailler pour Jésus Chris, il faudrait que mon tallent qui vient de Dieu puisse servir à cela et c’est la raison principale de mon choix pour le Gospel.

Est-ce facile d’entreprendre dans cette carrière ? Est-ce facile de vous intégrer dans ce domaine ?

Je ne crois pas qu’en général il existe quelque chose de facile, en gros c’est toujours un chalenge, surtout quand c’est une nouvelle chose qui commence, il y aura toujours des challenges il y aura des surprises, mais le fait qu’on est une personne, une entité qui a son propre message, sa propre empreinte, facilement on peut avoir des gens qui nous suivent pour ce qu’on est et qui ne peuvent pas nous mettre en compétition avec les autres.

 « Je crois qu’il y aura des gens qui seront là pour ce que je fais et d’autre pour ce que les autres font. »

Quelles sont vos réalisations musicales depuis un an que vous êtes professionnel.

En une année je n’ai pas encore sorti d’album, j’y vais très lentement parce que moi je pense que je dois tout d’abord grandir car dans la musique il y a beaucoup d’aspects qu’il faudrait maitriser.

A ce jour j’ai sorti quatre singles qui ont d’une façon ou d’une autre pu révéler quel genre d’artiste je suis et quel genre de musique je fais.

Quelles sont les difficultés que vous rencontrez ?

Pour produire il faut non seulement des moyens mais aussi bien scruter l’industrie musicale. On peut percer dans ce domaine grâce par exemple aux labels qui peuvent eux mettre les moyens afin de hisser haut les talents que j’ai en moi. C’est donc la première difficulté que je rencontre particulièrement et que nous artistes musiciens rencontrons.

Suivez Lens Yambenu sur YouTube, instagram et Facebook sous le même nom LENS YAMBENU.

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Powered by WhatsApp Chat

× Bonjour ! Comment pouvons-nous vous aider ?