Journée internationale de la femme | Comment cela a-t-il commencé ?

 

Comment cela a-t-il commencé ?

La Journée internationale de la femme, également connue sous le nom de JIF, est née d’un mouvement syndical pour devenir un événement annuel reconnu par les Nations unies (ONU).

Cet événement est né en 1908, lorsque 15 000 femmes ont défilé dans la ville de New York pour réclamer des heures de travail plus courtes, de meilleurs salaires et le droit de vote. C’est le Parti socialiste américain qui a déclaré la première Journée nationale de la femme, un an plus tard.

L’idée de rendre cette journée internationale est venue d’une femme appelée Clara Zetkin. Elle a suggéré l’idée en 1910 lors d’une conférence internationale des femmes travailleuses à Copenhague. Il y avait 100 femmes, de 17 pays, qui ont accepté sa proposition à l’unanimité.

Elle a été célébrée pour la première fois en 1911, en Autriche, au Danemark, en Allemagne et en Suisse. Le centenaire a été célébré en 2011, donc cette année nous célébrons techniquement la 110e Journée internationale de la femme.

Les choses ont été officialisées en 1975, lorsque les Nations unies ont commencé à célébrer cette journée. Le premier thème adopté par les Nations unies (en 1996) était “Célébrer le passé, planifier l’avenir”.

La Journée internationale de la femme est devenue une date permettant de célébrer le chemin parcouru par les femmes dans la société, en politique et en économie, tandis que les racines politiques de la journée font que des grèves et des manifestations sont organisées pour sensibiliser les gens aux inégalités persistantes.

Quand a lieu la JIF ?

La date choisie est le 8 mars. L’idée de Clara pour une Journée internationale de la femme n’avait pas de date fixe.

Elle n’a été officialisée qu’en 1917, lors d’une grève pendant la première guerre mondiale, lorsque les femmes russes ont exigé “du pain et la paix”. Quatre jours après le début de la grève des femmes, le tsar a été contraint d’abdiquer et le gouvernement provisoire a accordé le droit de vote aux femmes.

La date à laquelle la grève des femmes a commencé sur le calendrier julien, qui était alors en vigueur en Russie, était le dimanche 23 février. Dans le calendrier grégorien, ce jour était le 8 mars – et c’est à cette date que la JIF est célébrée aujourd’hui.

Quelles sont les couleurs qui symbolisent la Journée internationale de la femme ?

Le violet, le vert et le blanc sont les couleurs de la Journée internationale de la femme.

“Le violet signifie la justice et la dignité. Le vert symbolise l’espoir. Le blanc représente la pureté, bien que ce soit un concept controversé. Les couleurs sont issues de la Women’s Social and Political Union (WSPU) au Royaume-Uni en 1908”, indique la campagne de la Journée internationale de la femme.

Y a-t-il une Journée internationale de l’homme ?

Il y en a effectivement une, le 19 novembre.

Mais elle n’est marquée que depuis les années 1990 et n’est pas reconnue par l’ONU. Elle est célébrée dans plus de 80 pays, dont le Royaume-Uni.

Cette journée célèbre “la valeur positive que les hommes apportent au monde, à leurs familles et à leurs communautés”, en mettant en avant des modèles positifs et en sensibilisant au bien-être des hommes.

Le thème pour 2020 était “Une meilleure santé pour les hommes et les garçons”.

 Comment la Journée de la femme est-elle célébrée et y aura-t-il des événements virtuels cette année ?

La Journée internationale de la femme est une fête nationale dans de nombreux pays, y compris en Russie où les ventes de fleurs doublent pendant les trois ou quatre jours autour du 8 mars.

En Chine, de nombreuses femmes bénéficient d’une demi-journée de congé le 8 mars, comme le conseille le Conseil d’État, bien que de nombreux employeurs ne répercutent pas toujours cette demi-journée à leurs employées.

En Italie, la Journée internationale de la femme, ou la Festa della Donna, est célébrée en offrant des fleurs de mimosa. L’origine de cette tradition n’est pas claire, mais on pense qu’elle a commencé à Rome après la Seconde Guerre mondiale.

Aux États-Unis, le mois de mars est le Mois de l’histoire des femmes. Une proclamation présidentielle publiée chaque année honore les réalisations des femmes américaines.

Cette année sera un peu différente en raison de la pandémie de coronavirus et des événements virtuels devraient avoir lieu dans le monde entier

Lu pour vous… (bbc.com)

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

×

Powered by WhatsApp Chat

× Bonjour ! Comment pouvons-nous vous aider ?